Association Nationale de Cheval de Race Auvergne
Association Nationale de Cheval de Race Auvergne

Reconnu depuis 2012, on compte environ 600 chevaux, 18 étalons, 40 naissances par an. Ce qui fait du cheval Auvergne une race menacée à préserver malgré l’engouement qu’elle connait ces dernières années.

C’est le travail dans les années 90, de quelques éleveurs passionnés, qui a permis à la race des chevaux d’Auvergne de renaitre. En 1997, les 4 membres fondateurs ont créé l’ANCRA (Association National du Cheval de Race Auvergne), on dénombrait alors 30 chevaux, quel beau chemin parcouru pour en arriver aujourd’hui à plus de 600.

 

 

Origine du Cheval Auvergne

Avant la mécanisation, à l’époque de nos arrières grands-parents ou grands-parents, qui travaillaient et vivaient avec les chevaux, un nom différent été donné selon le département ou la région géographique. Ainsi en Haute-Loire on parle de la « la jument de Fay », en Lozère c’est « lou Lozero ».

On connait l’origine plus ancienne de ces chevaux d’après des photographies et écrits dont le livre de Pulvinel de 1660. Chaque exploitation avait son petit cheval rustique, docile et polyvalent pour répondre au transport léger et à l’armée. L’histoire du cheval Auvergne est aujourd’hui bien expliquée dans le livre de l’actuel président de l’association Laurent Pradier "Le Cheval de race Auvergne".

Morphologie du Cheval Auvergne

Modèle

Postier léger, type médioligne

Taille

de 143 cm à 157 cm

Poids

450 à 650 kg

Robe

Bai clair, cerise, cuivré, foncé ou noir pangaré. Les extrémités noires sont bien marquées (pouvant remonter très haut sur les membres

Pas de marques importantes (balzanes haut chaussées et listes larges exclues). Poils fins, crinière simple ou partagée, parfois double, légèrement ondulée, queue très fournie, fanons abondants.

Tête

Petite, courte et expressive. Chanfrein rectiligne (plutôt concave). Nez de renard. Oreilles petites et mobiles. Œil bordé, en amande, avec arcades sourcilières saillantes. Naseaux bien ouverts.

Corps

Encolure légèrement ronde. Épaule plutôt droite. Garrot un peu noyé. Côtes rondes, poitrail ouvert, poitrine descendue, rein court et bien attaché. Dos court et large. Croupe double, légèrement basculée mais non rabattue.

Membres

Très sains, canons courts, jarrets secs souvent un peu clos. Beaux pieds ronds, bien proportionnés à la masse.

Tempérament

Vif et généreux, bon porteur, sociable et rustique

Utilisation

Un cheval de famille, un cheval trans-générationnel. Certains éleveurs peuvent dire : mon grand-père avait son cheval d’Auvergne, il a transmis à mon père ses descendants qui me les a transmis et je les transmettrais à mes enfants… A travers ces passations les savoirs s’échangent de génération à génération, les façons de vivre ont changées et le cheval d’Auvergne s’est adapté pour faire plaisir à la famille, car il est un véritable compagnon de maison. Aujourd’hui autant les grands-parents que les enfants s’occupent de ce petit cheval au caractère volontaire et doux à la fois.

Le cheval d’Auvergne devient petit à petit le cheval de loisirs de référence du Massif-Central. Un petit cheval de loisirs polyvalent tant en selle qu’à l’attelage ou à la traction. Il est très porteur en selle et très maniable en attelage et traction. Il est utilisé de plus en plus dans les écoles d’équitation, chez les prestataires de randonnée, de travaux agricoles, en centres d’équi-thérapie et il est devenu un partenaire idéal de TREC.